Atelier ludique sur l’élection au Brésil

20181006_153019

Un des piliers de Parle portugais comigo est d’apprendre en faisant soi-même, en participant activement à des travaux proposés. Avec toutes les thématiques, le jeu, la créativité, le mouvement peuvent être explorés de manière à ce que le contenu soit absorbé par la propre expérience de l’apprenant. Tous ces outils ont été utilisés lors de l’atelier ludique à propos de l’élection présidentielle au Brésil, qui se déroulera demain, le 7 octobre 2018. Nous vous montrons le pas-à-pas de cette activité auprès des enfants.

Après avoir expliqué comment se passait l’élection au Brésil, au travers de l’exhibition de pancartes et de documents officiels, les élèves avaient pour mission d’élaborer un travail créatif qui parlait sur tout le savoir appréhendé. Ils ont appris également sur les devoirs et droits de chaque citoyen brésilien, habitant en France ou au Brésil. Pour réaliser l’activité, nous leurs avons donné des éléments recyclables (comme les bouchons, les bâtonnets, les rouleaux, le film bulle, etc.) et des images retirées par eux-même d’une boîte magique avec des yeux fermés.

20181006_153644

Un des élèves a créé un arbre plein de livres, en exprimant sa volonté de changement de l’éducation au Brésil (comme l’accès des enfants en bas âge issus de favelas à l’école). Fils d’une mère brésilienne, le franco-brésilien est déjà bien conscient de ce qui se passe dans ce pays. À travers cet arbre, le petit garçon souhaite également qu’une nouvelle génération plus cultivée et ouverte d’esprit fleurisse. Il a ajouté l’image d’un bébé, en renforçant cette idée du Brésilien de demain.

Pour conclure, l’enfant a collé une image de plusieurs visages n’en formant qu’un seul, a dessiné le drapeau brésilien en écrivant la devise << Ordem e Progresso >>, l’Ordre et Progrès en français, et << Todo mundo pode votar >>, Tout le monde peut voter, en faisant référence au droit de vote tardif obtenu par les femmes au Brésil (1932).

clone tag: -276071893455721768

Nous vous souhaitons un bon week-end ! Nós desejamos a vocês um bom fim de semana!

Les enfants brésiliens apprennent le français

C’était avec un immense plaisir que nous avons accepté le défi d’enseigner le français aux enfants brésiliens. Hier, c’était le premier cours d’un petit garçon de 7 ans, passionné par le football, qui adore manger du riz et boire du Guaraná Antarctica (boisson à base de guarana la plus populaire au Brésil).

38858645_462568690929349_1149564798686461952_n

Notre professeur a créée des plaques en carton couvertes avec du papier en différentes couleurs, où il était écrit des phrases et des expressions du quotidien. Pour stimuler la participation du << brasileirinho >> (petit brésilien), il y avait aussi des questions personnelles, avec de l’espace pour les réponses. Plusieurs images ont été utilisées pour aider la compréhension du contenu présenté, ainsi que la confection d’un tableau original.

L’enfant a choisi dix photos de différentes tailles parmi 30, en montrant sa vraie passion pour le sport, particulièrement pour son club de football << Palmeiras >> (de l’État de São Paulo). Il a dessiné un joueur de foot avec son ballon et la cage de but tout en utilisant la couleur verte (celle du Palmeiras). Il a collé aussi sur son tableau un petit drapeau brésilien et une image d’un très beau lac, en exprimant également une sensibilité pour la nature.

Si vous voulez aussi que vos enfants apprennent le français ou le portugais, n’hésitez surtout pas à nous contacter. Notre e-mail est le suivant : parleportugaiscomigo@gmail.com

Bonne journée à tous !

Bom dia a todos! 🙂

Partez-vous cet été dans un pays lusophone ?

cartina
Image partagée par expo4business.com

Allez-vous partir en vacances cet été dans un pays lusophone ? Venez parler portugais comigo (avec moi, en français) dès le premier cours ! Nous sommes basés à Rennes et nous n’arrêtons pas pendant la période estivale (samedi inclus). ( =

L’Angola, le Brésil, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau, la Guinée Équatoriale, le Mozambique, le Portugal, Sao Tomé-et-Principe et le Timor-Oriental (pays du Sud-Est asiatique) sont vos destinations lusophones, ainsi que Macao, région administrative spéciale de la China où le portugais est parlé.

Avant votre voyage, n’hésitez surtout pas à nous contacter par e-mail : parleportugaiscomigo@gmail.com

Bonne journée !

Tenha um bom dia! 🙂

Parle portugais comigo présente Le Kiosque de Rita

Screenshot_2018-07-18 Bienvenue au Kiosque de Rita - Le Kiosque de Rita

Parle portugais comigo a le plaisir de vous présenter << Le Kiosque de Rita >>, une structure qui promeut les langues vivantes et qui organise des projections de cinéma en plein air sur un site avec étang et ombrages à côté de Rennes !

Pour les élèves d’un niveau avancé, lire en portugais est l’un des moyens les plus efficaces de développer son vocabulaire. C’est pour cela que nous vous proposons la lecture du texte ci-dessus, qui explique de manière poétique << Le Kiosque de Rita >>.

Os Recursos Humanos

— Eu não aguento mais isso! São combates perdidos dentro de uma instituição que tritura os bairros triturados. Fale-me da Bretanha!
— Escute, eu estou no meu pomar. Você viu as fotos?
— Sim, ele já está pronto para ser trabalhado. Isso me parecia inacreditável! A gente vê a cabana e o quiosque. Nós vemos que são magníficos!
— Será esplêndido: todos os amigos que estão cansados poderão vir para relaxar. Seus filhos vão curtir pescar e andar de barco no lago, você vai ver.
— É verdade.
— É preciso apenas que eu arrume 30.000 euros! Mas tudo está preparado. Mesmo para o cinema ao ar livre, eu já consegui as poltronas. São necessárias 40, mas você não tem ideia do número de pessoas na região que se livram das suas velhas poltronas, por meio do site donnons.org (doamos.org).
— Mas você compra tudo isso sozinha ou em grupo?
— Sozinha, né! A última coisa que eu quero neste momento é experimentar a horizontalidade, ainda mais sendo eu de fato a responsável pelo meu quiosque.
— Sim, eu te entendo.
— A equipe que vai instalar um cinema-bicicleta será remunerada, seja em dinheiro ou utilizando o terreno. Empresto o espaço para aqueles que queiram fazer coisas. Parece que essa é a moda, de salvar as baleias encalhadas nas praias. Ou as associações de tradução que queiram fazer um baile nos dias bonitos.
— E as subvenções?
— Eu não as quero. Eu quero é comprar meu terreno, projetar os filmes das amigas e convidar os amigos. Ir no meu ritmo também. Se eu pego dinheiro público, eu vou me tornar exigente, você sabe, por causa da Mnouchkine (diretora de teatro e cinema francesa). Quero ir devagar. Mas os financiamentos de terreno para lazer não são simples. A Maif (seguradora) me rejeitou. Ela quer me emprestar 100.000 para um apartamento, mas não 30.000 para um terreno. É muito ou não o suficiente. Eu não entendi bem.
— Adèle ri.
— Eu tenho um ex que tem grana em algum lugar na Ásia…
— Isso é bom!
— Sim, mas já faz 14 anos que eu não ligo para ele. Isso não se faz, né?
— Adèle se diverte.
— Não ouse apelar para os Recursos Humanos dizendo: « Eu tenho três filhos, por isso não posso me dar ao luxo de ter um burn-out ». O que é verdade, você tem três crianças e não pode permitir que um burn-out venha. Quanto a mim, eu tenho que ligar para o meu ex para saber como ele está e pedir os 30.000?
— A gente se diverte.
— Mas quem vive ao lado? Como são os vizinhos?
— Não tem muitos, é uma zona protegida. Ao Norte, tem um novo bairro, com cafés, subindo a pequena encosta para sair do pequeno vale. Ao Sul, tem o início das trilhas. Há uma bela casa, com seu antigo moinho à água, cuja família simpática me dará duas ovelhas. Ela quer comprar coletivamente outra parte da zona para fazer um (verdadeiro) pomar.
— Para que servem as ovelhas?
— Para cortar a grama.
— Ah sim. Compreendo. Bom, é preciso que eu saia de Paris com o Alex e as crianças.
— Sim. Eu te proponho de passar logo para o plano B, pulando o quadrado de burn-out no formulário. Ligue para Jean-Jacques Machin et Brigitte Truc às 14h e me diga como eles estão. É preciso achar a pessoa gentil e competente escondida no organograma. Do meu lado, eu tenho apenas uma escolha: encontrar um patrocinador. E eu não te disse: Caroline topa vir na primeira projeção!
— Na Ille-et-Vilaine? Não é muito longe do Canal Saint-Martin?
— Ela virá, ela quem disse.
— Então, isso quer dizer que é preciso se lançar, recolher todos os euros possíveis! Quando será a estreia?
— Na primavera de 2019, tranquilamente. Mas, quanto à Caroline, você acredita que ela iria mesmo fazer um passeio de barco?!

Pour écouter tout en lisant ce texte, cliquez sur le lien Kiosque de Rita.

Découvre le profil de votre professeur de portugais

Par Rennes Language Center

Professeur de Portugais Tassia

L’accent susurrant du Brésil, toute la joie du Carnaval de Rio, les musiques de Chico Buarque… une rencontre avec Tassia c’est tout cela ! Autour d’un grand frère qui rêve de devenir pilote d’avion et va le devenir, d’une mère comptable et d’un père avocat, Tassia grandit comme beaucoup de petites cariocas, au son des tambours préparant le Carnaval, proche de la nature et de la mer, avec l’horizon en ligne de mire. Vers l’âge de 10 ans, elle apprend le français à l’école : « j’ai tout de suite aimé la langue, mais ce n’est que plus tard que j’ai découvert toute la richesse de la culture ».

Elle étudie la communication, spécialisation journalisme, part étudier au Québec et au retour à Rio, travaille en radio comme journaliste, puis fait de la communication d’entreprise. Devant la plage d’Ipanema apparaît bientôt celui qui va la faire venir en France 15 mois plus tard… À Paris, puis Rennes, Tassia devient correctrice et professeur : « Ce dernier métier réunit la passion qui m’anime : transmettre ma culture et ma langue ». Et surtout toute la culture lusophone déployée à travers le monde ! Ses principales qualités ? La bonne humeur qu’elle communique instantanément à ses élèves, son énergie aussi.

Ce qu’elle aime en France ? « La liberté que l’on peut avoir en tant que femme, l’égalité des droits aussi. J’aime évidemment la culture aussi, le cinéma, la gastronomie… et je me sens bien en Bretagne, surtout depuis que ma belle-famille s’est mise au portugais ! » Et quand elle ne donne pas de cours, Tassia marche, fait du bénévolat dans des associations brésiliennes et nourrit son blog où elle partage ses impressions de la France en s’adonnant à sa première passion, l’écriture.

Pour lire ce texte directement sur le site de Rennes Language Center, cliquez ici.

Savez-vous quel est le plat le plus connu du Brésil ?

fotofeijoadabrasilnofeminino
Des femmes qui font partie de l’association Brasil no Feminino* en servant de la feijoada à Rennes (11/03/17).

Une des premières choses qui manque aux expatriés de n’importe quel pays, c’est la nourriture. Avant même de partir, il y a déjà la peur de survivre sans les habitudes alimentaires. La bonne nouvelle pour les lusophones, c’est que nous trouvons presque tout en France ! Du café, du citron, de la mangue, de la banane, du guaraná Antártica et même du poulet du Brésil que nous achetons dans des supermarchés français. Des haricots de plusieurs couleurs, de la farine de manioc pour préparer la farofa (un mets d’accompagnement brésilien), de la gelée de mocotó (à base de pied de bœuf), des biscuits Maria, entre autres produits venus aussi du Portugal.

Connaissez-vous le plat principal du Brésil ? Si vous avez pensé à la feijoada, vous avez tout à fait raison ! Elle est un symbole national au Brésil, le mélange de morceaux de la viande de porc, représentant le métissage né avec la colonisation portugaise. Il y a plusieurs théories à propos de la naissance de la feijoada, mais celle que reste la plus connue vient de l’époque de l’esclavage. Les parties moins nobles de viande, rejetées par les maîtres, auraient été ajoutées par des esclaves au plat, avec haricot noir, oignon, ail, sel, feuilles de laurier… Elle est servie avec du riz blanc, de la farofa, du choux sauté, des tranches d’orange et de la sauce vinaigrette.

Nous en profitons pour partager avec vous la recette de la feijoada à la française préparée par le chef Claude Troisgros, qui est devenu une star de la télévision brésilienne.

Bon appétit ! Bom apetite!

*Si vous voulez connaître le travail de l’association Brasil no Feminino, basée à Rennes, cliquez ici.

À bientôt ! Até breve! 🙂

Les enfants français apprennent le portugais

Apprendre le portugais tout en jouant, c’est un des outils proposés pour transmettre la langue de Luís de Camões (un des plus grands poètes portugais de tous les temps) aux enfants français. Au travers d’images, jeux ludiques, ateliers thématiques, narration d’histoire avec leur interaction, la langue s’assimile d’une façon naturelle. Les enfants sont au centre de l’apprentissage, en mettant leurs mains à la pâte au lieu d’être seulement spectateurs. La participation est un vrai atout chez Parle portugais comigo.

Les sujets importants de l’actualité font partie de la formation, comme l’environnement (la préservation de la faune et flore de l’Amazonie, poumon de la planète), la valeur culturelle et historique du patrimoine public (musées, châteaux, théâtres d’opéra, temples), le respect à la diversité des peuples (les indigènes et leur mode de vie, par exemple), des faits historiques qui ont des répercussions dans le présent (esclavage, colonisation), entre autres.

Nous en profitons pour partager avec vous le beau travail réalisé, ce samedi, par un des nos élèves, âgé de 11 ans. Il a choisi de montrer l’Amazonie, en donnant vie aux éléments de la nature et en utilisant des images provenant d’anciens magazines brésiliens et autres matériaux. Il a pu s’exprimer artistiquement tout en nomant les créations en portugais.

atelierenportugais

Si vous pensez que c’est intéressant pour votre fils d’apprendre une langue étrangère, n’hésitez surtout pas à nous contacter. Notre e-mail est le suivant : parleportugaiscomigo@gmail.com

À bientôt !

Até breve! 🙂